header

Les plantes carnivores et les LED

Publicités

Dans le monde des plantes carnivores, les LED n'ont pas encore la côte. Pourtant, pour tous ceux qui voient l’évolution de leur terrarium à long terme, cette technologie peut être une alternative aux tubes néons. Encore faut il choisir un modèle adapté aux terrariums et aux plantes carnivores.

Pour faire ce choix et comprendre ce guide au mieux, il est conseillé de connaitre les notions de spectre, d'absorption et de lumière, abordés dans d'autres guides.

 

 

Spectre adapté

Les plantes carnivores, comme la grande majorité des végétaux, utilisent la photosynthèse à travers la chlorophylle. Il faut donc leur fournir un spectre adapté aux deux types de chlorophylles A et B. Les longueurs d'onde utiles sont les suivantes :

 

- 430 nm

- 460 nm

- 640 nm

- 670 nm

chlorophylle

 

Si vous souhaitez fabriquer votre panneau, il vous faudra choisir le ratio de LED en conséquences. On voit clairement une nouvelle fois l'avantage de cette technologie dans les possibilité qu'elle offre.  Un bon compris serait une LED bleue ( ~470 nm ) pour deux LED rouges (~630 nm) pour un éclairage générique. Un ajout de 2 LED blanches pour une LED rouge permet une éclairage bien plus esthétique sans pour autant modifier le spectre en profondeur.  Il est également possible d’utiliser du Far Red, mais avec grande précaution car celui-ci peut être contre-productif dans certains cas.

Toutes les fréquences du diagramme précédent devront être présentes pour obtenir une bonne croissance des vos plantes. L'ajout de LED blanches ne pourra être qu'un plus. Il permettra également une mise en valeur de vos plantes.

 

Si vous vous tournez vers un produit du commerce, il faudra prêter attention au spectre fourni par le panneau. Plusieurs choix s'offrent à vous :

Les panneaux dimmables (ou switchables), donc pour lesquels il est possible de choisir un spectre spécifique, habituellement croissance (dominante bleue) ou floraison (dominante rouge), sont sans doute le meilleur choix à faire. Vous n'avez pas de bricolage à planifier pour passer d'une phase à l'autre, un simple interrupteur (comme pour la plupart des produits commerciaux), ou une console de gestion (comme pour le SpectraModule X85 par exemple) suffit à modifier le spectre.

Il peut être aussi envisagé de disposer d'ampoules type E27 standard bleues et rouges et de les allumer ou non suivant le cycle dans lequel se trouvent vos protégées. Cela demande plus de logistique et un peu plus de matériel, mais vous avez une maitrise totale du spectre produit. Pour les plus attachés à l'optimisation du spectre, cela peut être une bonne idée si les panneaux du commerce ne vous conviennent pas.

 

 

Humidité et étanchéité

Une des contraintes principales pour les environnements pour plantes carnivores est l’hygrométrie élevée. Toutefois, la plupart des panneaux LED est capable de supporter une humidité relative assez élevée. Les conditions optimum pour la plupart des carnivores étant entre 60% et 90% d’humidité, une grande partie des panneaux pourra être utilisée dans ce but. Pour en être sûr, il faut vérifier la valeur de la norme de protection IP, si cette information est disponible sur la fiche du produit.

Un guide concernant cette norme est à votre disposition à cette adresse. Comme vous pouvez le voir dans ce guide, il vous faudrait utiliser au moins une norme IP dont le premier chiffre est supérieur ou égal à 5 (Protection contre les poussières) et le deuxième chiffre supérieur ou égal à 4 (Protection contre l’eau en « éclaboussures » provenant de toutes les directions)

La faible émission de chaleur de la technologie LED permettra de garder une hygrométrie haute tout en limitant énormément l'impact sur la température globale de l'espace, pour les panneaux de bonne qualité au moins.

 

 

Intégration

Attention tout de même, LED ne rime pas toujours avec faible chaleur et silence. Il peut alors être compliqué de conjuguer cette technologie avec l'environnement de vos plantes carnivores mais surtout le votre. Vous souhaitez sans aucun doute montrer votre terrarium à vos amis ou vos invités. Celui-ci se doit alors d’être intégré au maximum à votre espace de vie. Une fois le panneau acheté, il sera nécessaire de le revendre s'il ne convient  pas à l'utilisation que vous souhaitez en faire. Ce problème peut être évité avec une bonne étude avant tout achat.

Certains panneaux, souvent de type bas de gamme (mais pas seulement), utilisent une ventilation active très "agressive" pour refroidir les composants. Et cela induit des contraintes qui peuvent rapidement devenir rédhibitoires dans une pièce à vivre : bruit, courant d'air et chaleur.

En effet, le bruit dégagé par le panneau peut devenir insupportable dans la pièce dans laquelle il est installé. Typiquement, le panneau "Noname" testé dans notre série Wild Wild LED, a, dès l'allumage, montré ce défaut. Il produit un bourdonnement à proximité, ce bruit constant (les ventilateurs ne ralentissent pas même si le panneau refroidit) remplit rapidement l'espace et devient très désagréable. Un comble pour un écosystème empreint de tranquillité la plupart du temps.

Le bruit, dans le cas d'une ventilation active puissante, peut s'accompagner d'un effet de courant d'air très important, capable de faire sécher très rapidement le substrat dans tout le terrarium. Le panneau "Noname" cité précédemment possède également ce défaut.  En effet, en 24 heures, dans un espace réduit utilisé pour des semis, le premier centimètre du substrat avait quasiment séché sous l'effet des courants d'air et de la chaleur. Rien de pire pour votre terrarium que de s’assécher trop rapidement.

 

 

Support

Les panneaux du commerce n'étant pas prévus pour un contenant de type aquarium ou terrarium, il vous faudra sans doute trouver une solution pour les positionner correctement. Ils remplaceront sans doute le support des tubes néons fournis avec l'aquarium.

Plusieurs forums dédiés en grande partie aux aquarium, peuvent nous aiguiller sur le type de bricolage à réaliser si besoin :

Sur le site abrisousroche.com

rampe-LED-de-puissance

Sur le site wikipedia :

 

Led_Aquarium_Light

 

Sur reef-guardian.com

support_reef_guardian

 

Sur ilot-recif.fr :

ilot-recif-suspension

 

On voit que, sur des solutions commerciales ou personnelles, les formes possibles pour la partie support sont très hétéroclites. A vous de choisir ce qui se marie le mieux avec votre environnement et vos compétences en matière de bricolage.

 

 

Puissance

Les plantes carnivores supportent en général assez facilement une intensité lumineuse élevée. Une centaine de watts par mètre carré semble être un bon compromis pour la plupart de ces végétaux.

La liste suivante permet de se faire une idée plus précise des besoins des différentes familles de plantes carnivores (informations issues du site wiki-plante-carnivore.com).

 

Nous avons définit 3 niveaux :

 

- Lumière intense : Entre 200W et 150W par m²

- Lumière soutenue : Entre 150W et 100W par m²

- Lumière modérée : En dessous de 100W par m²

 

Famille Luminosité
Brocchinia Lumière intense
Byblis Lumière soutenue
Catopsis Lumière soutenue
Cephalotus Lumière soutenue
Darlingtonia Lumière soutenue
Dionaea Lumière modérée puis plus soutenue
Drosera Lumière soutenue à intense
Drosophyllum Lumière intense
Genlisea Lumière intense
Heliamphora Lumière intense
Ibicella Lumière intense
Nepenthes Lumière soutenue
Pinguicula Lumière modérée à soutenue
Roridula Lumière modérée puis plus soutenue
Sarracenia Lumière intense en croissance et modérée pendant la dormance
Stylidium Lumière intense
Utricularia Lumière soutenue

 

Bien sur, ces valeurs sont données à titre indicatif et doivent constituer un point de départ de la réflexion que vous allez mener sur votre futur terrarium.

Pensez également à vérifier l'angle de l'optique des LED, pour que la surface complète de votre terrarium soit couverte de manière uniforme, pour que tous vos végétaux en profitent.

 

Disponibilité

Peu de boutiques ou de magasins en ligne proposent des panneaux LED adaptés spécifiquement pour les plantes carnivores, tout du moins, pour le moment. A les écouter, les panneaux horticoles "génériques" du commerce font tous l'affaire. Il semble donc qu'il faille se fier aux forums généralistes pour pouvoir faire son choix.

Les sites spécialisés en plantes carnivores que nous avons parcouru proposent en général du matériel relativement bas de gamme à des prix assez élevés par rapport à certains autres sites. Ils ne sont donc, à nos yeux, pas toujours de très bons conseils pour cette technologie.  N’hésitez pas à comparer et à vous renseigner pour investir au mieux. Les forums de passionnés sont souvent un mine d'or.

 

 

Nos tests

Retrouvez nos tests dédiés au plantes carnivores :

 

 

Ressources

Un exemple de Népenthès sous panneau Kind Led Grow Light L600 (en anglais)

Video : Du DIY pour de multiples variétés

 

 

 

Conclusion

Il est compliqué de trouver un panneau spécifique aux plantes carnivores, mais certains panneaux horticoles du commerce ou un panneau "maison" rempliront largement cette tache. Un tel panneau est dans l'idéal dimmable, silencieux et résistant à l'humidité. Sa puissance et son spectre doivent également être bien adaptés aux différentes espèces que vous souhaitez entretenir.

 

Venez nous parler de votre expérience et poser vos questions sur notre topic dedié du forum et sur le groupe Facebook "Amateur de LED horticoles"