Nos Tests

Wild Wild LED : Mesures

Publicités

État des lieux

 

Les semis ont déjà bien poussé et il est temps de faire une mise à jour. Ils sont sortis quasiment de manière synchrone sous les deux panneaux. Le taux de germination est bon dans les deux cas par rapport à nos attentes. La chaleur n'a finalement pas nuit totalement aux plants présents sous le NoName.

Détaillons un peu dans quel état se trouvent les espaces de nos deux cobayes.

 

Noname 100w

Celui-ci continue de chauffer fortement l'espace, sans pour autant avoir fait dépérir nos semis (couvrir la menthe a tout de même dû réduire les dégâts potentiels) . Comme vous pourrez le voir, on dirait que les piments ont plutôt apprécié cet aspect.

 

Noname_100W_ensemble

 

Menthe

Celle-ci a pris ses aises sur une bonne partie de la surface disponible, le pot ayant une contenance de l’ordre de 1,5L. Elle a mis un peu de temps à sortir, mais elle parait maintenant complétement adaptée à l'environnement. Les feuilles sont légèrement triangulaires et d'un vert foncé prononcé.

 

Noname_100W_menthe

 

Piment

3 graines de piment ont finalement germé sur les 6 qui ont été plantées. Elles sont très proches les unes des autres.

Il y a 3 paires de feuilles sans compter les cotylédons. Les nervures au centre des feuilles sont plus claires que le reste. Il faudra suivre l’évolution de ce phénomène pour voir si la puissance de la lampe n'est pas en cause, vu la distance avec la canopée.

 

Noname_100W_piments

 

Tabac

Le taux de germination est egalement important pour le tabac.  Les feuilles sont bien vertes, larges et courtes comparées à l'autre panneau.

 

Noname_100W_tabac

 

Holographic series 1

 

Menthe

Les graines ont correctement germé, même si le taux est inférieur par rapport au Noname.  Les feuilles sont plus arrondies et un peu plus longues.

 

holographic_series_1_menthe

 

Piment

La germination a egalement bien fonctionné. Mais la vitesse de croissance semble bien plus faible que sous l'autre panneau. Les feuilles ne portent pas de nervures plus claires et semblent plus grasses. Les premières feuilles (hors cotylédons) sortent à peine contrairement aux piments sous NoName.

 

holographic_series_1_piments

 

Tabac

Le taux de germination a été le même que sous l'autre panneau. Les feuilles sont cependant plus longues et plus fines. La couleur des plants est la même que sous le Noname.

 

holographic_series_1_tabac

Une fois ces constatations faites, nous avons réduit le nombre de semis par pot pour observer leur évolution dans un environnement plus adapté. Il restera donc un plant de piment, 2 plants de tabac et 5 plants de menthe par pot.

Nous avons rapproché la lampe Holographic Series 1 de 10 cm par rapport aux pots. En effet, les composants de ce panneau semblent permettre d’éviter une chlorose même en étant relativement près des plantes.

Certains commentaire sur le Net ont constaté que nous n’avions pas utilisé de Mylar sur les parois de la boite, ce qui désavantagerais le Holographic Series 1, étant donné que son module LED se situe dans un coin. Nous en prenons bonne note et installerons ce matériau au plus vite pour optimiser au mieux ce test.

Comme nous allons le voir dans les mesures faites, il y a une différence de puissance non négligeable entre les deux panneaux.

 

 

 

Mesures

 

Mesures techniques

 

Nous avons pu prendre toutes les mesures techniques nécessaires pour avoir une bonne vision des performances des deux panneaux :

 

 Mesure   Capteur   Noname 100W   GrowNorthern Holographic Series 1
 Température dans la boite  Thermo/Hygromètre Électronique  29,5°C  22,5°C
 Température dans la boite  Flower Power  29,9°C  23°C
 Hygrométrie dans la boite  Thermo/Hygromètre Électronique  59%  67%
 Ensoleillement  Flower Power  entre 45 et 55  8
 Lux à 40 cm  Luxmètre  19450  4900
 Bruit  Smartphone  63db (équivaut au bruit d'un marché animé)  46 dB (équivaut au bureau tranquille)
 Consommation électrique  Prise capteur  112.1 watts  76,4 watts
 Poids  Balance  4.3kg  4.0kg

 

 

spectre_noname_100w_wattmetre holographic_series_1_wattmetre

 

 

A l'analyse de ces chiffres, on voit une vraie différence entre ces panneaux. Il y a quasiment un rapport de 1 à 4 au niveau de l'ensoleillement et des lux relevés par deux appareils différents (Flower Power et luxmètre). On peut supposer que ces valeurs changent en fonction du spectre qui est produit, mais cette théorie méritera d’être vérifiée.

Nous savons egalement que le Noname produit une consommation 50% supérieure à celle du Holographic Series 1 sans que cela n'ai eu un impact visible sur les plantes. La puissance plus grande du Noname explique en partie les différences de performances lumineuses.

 

La Holographic Series 1 a été rapproché des plantes pour voir s'il permet de s'affranchir d'une chlorose tout en augmentant la pénétration globale de la lumière.

 

Mesure des spectres :

 

 Noname 100W   GrowNorthern Holographic Series 1
 Photo globale spectre_noname_globale spectre_holographic_series_1_globale
 Spectre extrait spectre_noname_7 spectre_holographic_series_1 - Copie
Cette capture de spectres nous permet de voir que le Holographic Séries 1 possède plus de vert et moins de bleu et de violet que son concurrent. Il a l'air egalement plus complet. Sans matériel professionnel couteux , nous ne pourrons être plus précis sur ces aspects. On voit tout de même que ces panneaux sont bien plus complets au niveau du spectre que le Prakasa COB 100W testé dans notre série "Nature en boite".

Calculs de rendement

 

Les deux panneaux étant très différents, nous nous sommes demandés, en fonction du prix d'achat et de la consommation, à quel moment les deux panneaux couteraient le même prix.

Partons de l’hypothèse que les deux panneaux donnent exactement les même résultats sur les semis ( Attention, ce n'est qu'une hypothèse), nous cherchons à savoir à partir de durée d'acquisition, le NoName reviendrait plus chez que le Holographic Series.

Nous partons d'une consommation de 18heures par jour (valeur volontairement grande) et d'un prix du kilowatt/heure de 15 centimes d'euros.

 

Le Grownorthern coûte avec le prix d'achat : 510 + (18* nbjours * 0.15 * 0.0702)

Le Noname coûte avec le prix d'achat : 135 + (18* nbjours * 0.15 * 0.1121)

 

On obtient l’équation : 0,18954*nbjours + 510 = 0,30267*nbjours + 115

qui est résolue pour nbjours = 3314,77 jours soit 9 ans

 

A partir de la 9eme année, à 18 heures par jour , il est plus intéressant d'avoir investit dans le Holographic Series 1, si aucune panne ne survient sur aucun des panneaux.

A partir de la 11eme année, à 15 heures par jour , il est plus intéressant d'avoir investit dans le Holographic Series 1, si aucune panne ne survient sur aucun des panneaux.

A partir de la 13eme année, à 12 heures par jour , il est plus intéressant d'avoir investit dans le Holographic Series 1, si aucune panne ne survient sur aucun des panneaux.

 

N'ayant pas la durée de vie exacte de ces deux panneaux, nous n'en avons pas tenu compte dans nos calculs.

 

 

Conclusion

 

Pour le moment, le prix important du GrowNorthern par rapport au Noname ne s'explique que par sa technologie, sa faible chaleur et son silence. Pas de différence au niveau efficacité pour nos semis en tout cas. Il nous reste à voir sur les étapes suivantes s'il creuse l’écart ou si son efficacité reste constante.

 

N’hésitez pas à commenter et à en parler sur notre forum, nous sommes là pour répondre à toutes vos questions.

 

 

 

Leave a Reply

Captcha *