Nos Tests

Seeds, LED and Sun : Bilan de la Coolboard

Publicités

 

Après notre première récolte, passons au bilan de l'utilisation de notre dispositif High-tech. Il y a quelques mois, en Décembre 2017, pour les besoins de ce test et avec l’envie de découvrir un matériel proposé par une entreprise française rencontrée au Maker Faire de Paris, nous avons déboursé la somme de 99€ pour acquérir ce nouveau produit en pré-vente.

Après avoir déchiffré les instructions d’installation en anglais sur instructables.com, j’ai fait la traduction de ce processus en français sur notre site à l’occasion de la présentation de cette Coolboard, elle a été installée dans le pot de cerfeuil commun, dont les graines ont été données gracieusement par la Box à Planter.

 

 

 

Données

 

Voici les données extraites par ce système pendant les 2 derniers mois. Chaque unité de mesure est déclinée en jour, semaine, mois, trimestre, année et personnalisé (day, week, month, quarter, year, custom).

Chacun des deux points rouges sur chaque graphique correspondent respectivement au minimum et au maximum de la période sélectionnée.

 

 

Température

 

Avec des valeurs qui oscillent entre 15°C et 28°C dans notre pièce de test, on peut estimer qu'on est dans des condition idéales pour ce test.

 

 

 

 

 

 

 

Humidité ambiante

 

On voit qu'au début du test, les valeurs sont comprises entre 0 et 100%. Puis elle ne changera plus et sera en permanence à 100% jusqu'à la fin du test. On verra que cette valeur constante s'explique par la positionnement du dispositif.

 

 

 

Pression atmosphérique

 

Dans  notre cas, comme nous ne sommes pas soumis à la météo, ces valeurs sont peu utiles.

 

 

 

Humidité du substrat

 

Information à forte valeur ajoutée pour les débutants, elle permet de vérifier qu'il n'y a pas de sur-arrosage, qui pourrait être fatal à vos protégées. Elle permet également de prévoir un arrosage dans les jours à venir et connaître la vitesse du séchage du substrat.

 

 

 

U.V.

 

Cette unité peut être précieuse pour savoir si les plantes nécessitent une mise à l'ombre ou au soleil pour une meilleure croissance. Dans notre cas, elle n'est pas nécessaire puisque l’éclairage ne change normalement pas dans le temps.

 

 

 

Avantages

 

 

Fréquence de capture

Comme vous pouvez le voir, les données sont disponibles toutes les 15 minutes, ce qui permet de mettre en place une surveillance assez précise de ce qui se passe. En cas de modification des conditions, on peut réagir assez vite.

 

Affichage

Les graphiques sont bien réalisés, permettent des périodes personnalisées et sont disponibles sur tous types de plateformes, mobiles ou de bureau. La courbe mériterait d’être tracée sur l'affichage par jour.

 

Types de mesure

Outre les mesures de base trouvables sur nombre de capteurs (température, humidité), on peut accéder à des unités plus spécifiques. Avec un ajout de capteurs, les possibilités sont encore augmentées. C'est aussi l'avantage de l'Open Source. Des tutoriels à cette fin sont disponibles en anglais sur inscructables.com.

 

Mode déconnecté

Contrairement à d'autres dispositifs, il n'est pas besoin de se connecter directement au dispositif (en Bluetooth par exemple) pour récupérer les données, elles sont mises à jour en temps réel via votre connexion Internet. Pratique pour ceux qui veulent y accéder à distance.

 

 

Inconvénients

 

Étanchéité

Le fait que la plaquette soit à nu pose problème lors de l’arrosage en pot si elle ne coule pas assez vite à travers le terreau. En effet, dans ce cas, les dépôts à la surface du substrat montent en même temps que l’eau et peuvent se coller sur les contacts.

 

 

Langage

Toute l'application et les instructions d'installation sont en anglais. Ça peut être, pour certains, une condition suffisante pour empêcher un achat. Personnellement, je trouve ça dommage que le site n'ait pas encore été traduit en anglais depuis le moment où nous avons découvert cette entreprise.

 

 

Problèmes rencontrés

 

Comme pour tous les nouveaux dispositifs, il existe des problèmes qui peuvent apparaître, c'est légitime. Cela dit, certains sont compréhensibles, d'autres auront besoin d’être expliqués.

 

Capteur fantôme

A l'installation de la Coolboard, un dispositif s’est invité dans notre interface personnelle, il est impossible de le supprimer depuis le début de notre utilisation. Rien de grave mais c'est tout de même très désagréable à la longue. Vous pouvez le voir à droite sur l'image :

 

 

 

Positionnement

Une fois le système planté, il faut s'assurer que les végétaux cultivés ne vont pas bloquer les différents capteurs. Dans notre cas, le cerfeuil a poussé rapidement, ce qui a conduit à une valeur d'humidité de 100%  car la Coolboard a été recouverte par les feuilles qui poussent en permanence. Si ce capteur avait été couplé à un système automatique, il aurait été faussé. Il est compliqué de bien positionner le capteur dès que les végétaux grandissent.

 

 

Menu général

Ce n'est pas vraiment un problème mais plutôt une frustration d'utilisateur client : dans le menu principal, il y a 5 lignes de choix mais une seule est accessible (les autres sont grisées) et elle ne permet que de voir la liste des capteurs en cours d'utilisation, soit l'option par défaut quand on se connecte.

 

Les options:  Dashboard (Tableau de bord) , Climates (climats), Load file (charger un fichier) et Settings (paramètres) ne sont pas accessibles, et je ne comprends pas bien pourquoi les avoir affichés si elles sont inutilisables alors qu'on a acheté le dispositif.

On aurait aussi aimé une rubrique "Aide", même si elle ne faisait que nous rediriger vers le site instructables. C'est toujours rassurant.

 

 

 

Évolution de l'interface

En deux mois d'utilisation et une connexion au site toutes les semaines environ pour vérifier les données, aucune évolution de l'interface utilisateur ne semble avoir eu lieu visuellement et en terme de fonctionnalités. C'est assez déroutant quand on a investit dans un produit en cours de développement qu'on voudrait voir évoluer en même temps qu'on l'utilise.

 

 

Service après-vente

 

A deux reprises, nous avons eu besoin d'aide pour résoudre quelques problèmes sur la Coolboard :

 

Problème post-arrosage

Comme on vient de l'expliquer, si l'arrosage en pot est un peu trop important en volume et que le niveau d'eau dépasse la ligne marquée "Soil limit", le risque de dépôt de morceaux de substrat sur la plaquette est important.

Cela nous est arrivé au milieu du mois d'Avril comme en témoignent les différents graphiques de cet article. Pour résoudre ce problème, nous avons tenté de contacter lacool.co à travers deux médias : la page officielle lacool sur Facebook et l'adresse mail de contact disponible sur le site de l'entreprise.

 

J'ai commencé par les contacter via Facebook ( j'avais déjà discuté par ce biais avec eux). Ce message n'a pas donné lieu à une réponse, malgré la notification de lecture du message. Notre mail à l'adresse de contact fournie sur le site officiel est resté sans réponse également.

 

 

On a donc fini par chercher la solution par nous-même et finalement trouvé.

 

 

Problème d'alimentation

Un second soucis est apparu il y a quelques jours : la Coolboard s'est arrêtée de fonctionner d'un coup. Toujours dans le but de se mettre dans la peau d'un utilisateur lambda, nous avons tenté de les contacter une seconde fois par ces deux biais pour avoir des conseils et des pistes de résolution. Nous avons fini avec le même résultat.

 

 

 

Nous avons aussi finalement réussi par trouver la solution au bout de quelques jours. C'est d'autant plus dommage qu'ils sont au courant de notre test et ont communiqué dessus au moment de la presentation de la CoolBoard.

 

 

Conclusions

 

Si ce projet est innovant en terme de technologie et d'architecture car évolutif avec la volonté de son utilisateur, il mériterait un support pour les potentiels clients qui ont plus une âme de jardinier que de geek. L'impossibilité d’être renseigné par le SAV du fabricant alors même que la Coolboard ne fonctionne plus est un vrai problème, qu'il faudra adresser très rapidement d’après nous, pour que son développement soit un succès.

 

Les données sont proprement présentées et permettent de se faire une très bonne idée de l’évolution de l'environnement. Le fait qu'elles soient stockées à l’extérieur présente des avantages (pas de problème de stockage ni de nécessité de se connecter au dispositif pour récupérer les valeurs, consultation à distance), elle peut être un inconvénient pour ceux qui ne souhaitent pas externaliser leurs données (ce ne sont pas de données sensibles, pas de soucis pour nous).

Malheureusement, l'impossibilité de passer l'interface en français et les bugs encore présents freineront plus d'un utilisateur pour l'investissement dans ce dispositif.

 

Nous espérons que ces défauts seront rapidement comblés par ses développeurs et que nous pourrons refaire un test à cette occasion. Bien sûr, nous les invitons, s'ils le souhaitent, à nous donner toutes les informations qu'ils pensent utiles pour compléter ce test. Nous ferons un article à cette occasion pour vous en informer.

 

A bientôt pour la fin de notre test du panneau Pro-emit Sunflow Pro.

 

Leave a Reply

Captcha *