Nos Tests

Tomato Project : Première escale

Cela fait déjà un certain temps que les plants de tomates sont arrivés dans les box Cultibox. Par manque de temps, je n'ai pas pu faire de mise à jour, j'en suis désolé. Cela va changer avec cet article.

Pour mémoire, nous cultivons 3 variétés de tomates et une autre espèce (proche de la tomate) de chez Alsagarden, qu'on a voulu méconnues, pour mettre à l’épreuve le panneau de chez Migro et celui de chez SanLight.

Comme d'habitude, il est compliqué de rendre les vraies couleurs des spectres produits, mais on voit que le sanlight produit plus de rouge que le panneau de Migro.

Chronologie

En préambule de ce test, nous avons utilisé des pots d'un peu moins d'un litre, optimaux pour les semis.  Les racines ont rapidement colonisé les pots, puis les plantes ont été rempotées dans des pots de 3 litres. Pour des questions d'emploi du temps, les 4 plantes dans chacun des espaces sont restés longtemps, beaucoup trop, dans ces pots.

Comme vous allez le voir sur les photos prises juste avant le rempotage, les plantes arrivent en limite de croissance. Des carences sont visibles. Les jours précédent le rempotage ont clairement vu une diminution de la vitesse de croissance. Dans ce cas, les éclairages ne sont évidemment pas en cause.

Le rempotage final s'est fait dans des pots de 9 litres. Ils sont la taille maximale qu'on puisse utiliser dans un espace aussi petit.

Les premiers pots, semis et 3 litres, ont été remplis de Plagron Lightmix. Pour les suivants, ceux de 9 litres, le substrat était constitué de Plagron LightMix et BatMix à part égales, car les tomates ont de gros besoins en engrais.

Soins courants

Sur ces plantes, je procède à des taches quotidiennes classiques, sans pour autant chercher à optimiser : brumisation le matin et le soir, nettoyage des feuilles qui tombent et bien sûr arrosage. Les pots de 9 litres dans un espace aussi petit ne nécessitent que quelques arrosages complets en alternance, avec et sans engrais.

Un arrosage au Plagron AlgaGrow a eu lieu a intervalles réguliers (3mL/litre d'eau de pluie), quand les signes d'un début de carence ont pu apparaître.

La tomate Litchi est la plus compliquée à entretenir à cause de ses épines, vraiment grandes dès que la plante grandit un peu. Gardez ça à l'esprit quand vous disposerez vos pots et que vous préparerez vos rempotages.

Photos de l’évolution

Dans les deux box, dès que le rempotage a eu lieu, les plantes ont vraiment repris une croissance très rapide et très importante. Quelques différences sont visible entre les deux environnements.

Ces photos vont du 9 Juin au 13 Août, le rempotage général ayant eu lieu le 18 Juillet.

Migro Aray 2 Pro

Une croissance rapide et homogène s'est produite depuis le début du test. Les tomates groseilles et indigo ont pris de l'ampleur au début avant d’être rattrapées par les autres avec un sommet des plantes qui se trouve a une quarantaine de cm de la lampe au final pour l'instant.

Sanlight Q3W Gen2

Pas de plante qui a pris le dessus mais une vraie volonté de coloniser toute la box est visible. Le mode "Aube" activé a t'il eu une incidence sur cette taile ?

État des lieux

Après le rempotage et l'engraissage des 4 plantes de chaque box, on voit des différences se dessiner au fil du temps.

Coté Migro, les plantes sont denses mais ne dépassent pas 90 cm pour l'instant. C'est le plant de tomates groseilles qui a pris le dessus sur les autres et donne pas mal de fruits. Les pots contenus dans cette box sèchent un tout petit plus vite que dans l'autre, avec des plantes qui demandent à boire plus vite.

Coté Sanlight, les plantes sont moins serrées mais plus hautes. Toutes touchent presque le haut de la box, aucune n'a pris vraiment le dessus. Nous verrons ces différences au prochain point d’étape.

Dans les deux box, aucun des plants de tomates litchi n'ont donné de fruits pour le moment, malgré les fleurs. Mais les feuilles sont toujours en forme sur la totalité de la hauteur des plantes, un bon signe en terme de pénétration lumineuse.

Actuellement il est impossible de les sortir pour les photographier malheureusement, les plants sont très grands et pleins de fruits. Je ne voudrais pas les abîmer en les sortant.

Pour les fruits, on fera un état des lieux plus tard mais pour l'instant, les deux box se valent avec des tomates groseilles, mirabelles blanches et indigo des deux cotés en quantité quasi égales

A bientôt pour les mesures des deux panneaux et d'autres découvertes.

Leave a Reply

Captcha *